Vous prendriez bien un petit rayon de soleil, Monsieur le chien ?

Mon BuJo. Le Bullet Journal, quand créativité et organisation se rencontrent !

BuJo, c'est le petit nom affectueux donné par les amoureux du Bullet Journal. Parce que très vite, on y tient à ce petit journal révolutionnaire. Si vous aussi avez besoin d'organisation mais êtes un peu brouillon, si vous commencez plein de petits carnets pour les oublier rapidement après, si les agendas et Filofax du commerce ne sont pas capables de contenir le flux de vos pensées, si vous aimez la liberté et la créativité, je vous invite à adopter un BuJo. 


Le Bullet Journal a été inventé par un designer neuw-yorkais, Ryder Caroll dont le site est magnifique et est un véritable cadeau qu'il nous partage :   http://bulletjournal.com/ 

Bullet signifie "puces". Ce sont ces petites puces ainsi qu'un index qui vous permet de tout consigner sans avoir besoin de sauter de page et de vous y retrouver : agenda, to-do-list, wish-list, bucket-list, tracker, gratitudes, etc. Pour comprendre l'ingéniosité du système et vous laisser séduire par la beauté des BuJo, je vous invite à découvrir quelques vidéos et articles dont je vous donne les liens sous ce billet.  Mais laissez-moi aussi vous parler de mon expérience passionnément, à la folie !


La rencontre s'est déroulée fin juin, par une belle journée d'été où j'étais pleine d'énergie et d'envie de réorganiser la vie de famille. J'avais besoin de planifier le temps des vacances et de la rentrée future, besoin de trouver un moyen pour que mes enfants et mon petit mari participent un minimum aux tâches ménagères, pour un mieux-vivre-ensemble et puis parce que nos règles de vie à la maison n'étaient visiblement pas assez explicites. C'est Instagram qui m'a permis de trouver mon bonheur. Je suis d'abord tombée sur des liens d'agenda familiaux à personnaliser, des "personal planners" made in USA. Avec l'envie d'en commander un, de le tester et de vous écrire sur notre expérimentation familiale. C'est sans compter sur ma découverte du Bullet Journal que j'ai découvert en poursuivant mes recherches sur Instagram. J'ai eu directement un coup de foudre pour ce petit journal, la créativité qu'il offre en réponse à mes besoins d'organisation. Parce qu'un esprit créatif est souvent associé à un mode de vie bordélique, alors qu'il fonctionne juste différemment. 



Pour moi, le Bullet Journal a été une révélation. J'écris ce billet après deux mois d'expérimentation. Il faut juste apprivoiser son BuJo et essayer de l'intégrer dans une certaine hygiène de vie. J'aime en prendre soin le matin, avec ma première tasse de café et y déposer tout ce que je devrais ou voudrais faire la journée. Cela soulage mon esprit survolté et me permet de faire davantage de choses : les rendez-vous à ne pas oublier, les corvées à faire mais aussi les petits plaisirs que j'oublie souvent de m'accorder. Le soir, je fais un bilan de ma journée, à l'aide des systèmes de puces, et cela me permet de libérer autant que possible mon esprit avant de dormir. Mon Bullet est loin d'être parfait, mais je l'aime. J'éprouve parfois des difficultés à en prendre soin quand j'ai le moral dans les chaussettes, mais je m'y tiens, même si lors de ces moments-là, il a plutôt triste mine. Qu'importe, pour moi, c'est aussi important que le chocolat avec mon café le matin et que le brossage de dents avant d'aller faire dodo. 



J'ai commencé avec un carnet joli et pas cher acheté chez HEMA. Parce que j'étais impatiente de commencer ! J'y ai acheté des tampons et du masking tape pour m'aider à le rendre tout beau (c'est apaisant car le beau m'apporte un sentiment d'harmonie). Les feutres  viennent de chez AVA. Mes préférés ? Mon feutre doré et mon feutre pinceau noir. Je me réjouis de commander mon prochain carnet, le plus adapté pour réaliser de beaux tableaux et écrire joliment et dessiner. Il s'agit du leuchtturm1917,  non pas blanc, ligné ou à carreaux mais en version pointillés. Magique !



Avant de commencer, j'ai lu quelques articles et visionné quelques vidéos pour m'inspirer. Et je me nourri régulièrement des jolies photos publiées sur Instagram et Pinterest.
Je ne vous explique pas le mode d'emploi, mais vous partage mes sources car elles sont très claires et complémentaires : 

A lire absolument pour commencer 

Autres articles intéressants : 

Sur youtube, cette vidéo en français m'a bien aidée : 

Il y a aussi plein de vidéos en anglais par exemple celles de Boho Berry qui est la référence en BuJo :


Comme le Bullet Journal me parait être le copain des bonnes résolutions, je serais heureuse que mon article vous donne envie de vous y mettre aussi, pour la rentrée par exemple. Le Bullet journal est bon pour la santé, surtout si vous êtes stressés, sujets à la procrastination, et frustrés de ne pas arriver à faire ce que vous aimeriez sur une journée, un mois, une vie. Il vous permettra de vous focaliser sur l'essentiel, de lâcher prise, de collectionner les souvenirs ou les petites phrases qui vous font du bien...
Mes conseils : inspirez-vous, jetez-vous à l'eau, exprimez votre créativité même si vous ne vous trouvez pas doués, inventez votre manière de faire et surtout persévérez ! 
Votre BuJo vous le rendra bien ! 

Le Petit Grand Bazar



Ca y est, c'est ce week-end du 24, 25 et 26 juin que Le Petit Grand Bazar va quitter ses quartiers de Printemps en Neuvice. Mais il y a comme une promesse de retour dans cette belle rue de Liège... En attendant, vous avez encore trois petits jours pour faire un, deux, trois petits tours et puis s'en vont. Le Petit Grand Bazar, "c'est la boutique magique comme quand on était petit, sauf que maintenant on peut". Cela faisait longtemps que je rêvais d'entrer dans cette antre de folie. Là où les licornes côtoient les bondieuseries. Une aubaine pour moi donc, ces quelques semaines en plein coeur de la Cité Ardente. Dans la plus trépidante et étonnante ruelle de Liège, le petit bazar a partagé le pavé avec d'autres merveilles dont je vous parlerai probablement une autre fois. 

Rendez vous ce vendredi de 16h30 à 19h30

Samedi et dimanche de 10h00 à 18h00












La balade du poisson rouge.









Luna porte une petite robe Max & Lola.  Une très belle marque belge pour enfants. Nous on adore les coupes parfaites, les imprimés originaux, les couleurs magnifiques... Un coup de foudre maman-fille pour ces modèles à la fois chics et originaux. Ma petite Twiggy se sent aérienne et mon coeur de maman fond face à son petit côté bonbon acidulé. 
Et toi, si tu as un petit boy, tu y trouveras aussi ton bonheur !




Concours ! Didoodam, sur la pointe de mes chaussons


Ils ressemblent aux chaussons de nos enfants quand ils étaient bébés. Pas de doute, ce sont bien les mêmes chaussons mais déclinables jusqu'à la taille 49 ! Ah nostalgie quand tu nous prends... Le même cuir à la fois solide et souple, tout doux, que nous avions choisis  pour accompagner les premiers pas de nos petits loups. La même forme enveloppante qui monte bien jusqu'à la cheville. En vous écrivant ce billet, j'ai profité de l'absence du papa pour les essayer. Légers comme une seconde peau, on a l'impression de marcher pieds nus, tout en étant bien isolé du sol. Mais chut, c'est une surprise, je vais les remettre dans leur papier de soie pour que les enfants lui offrent à l'occasion de sa fête. Nous avons choisi un modèle ludique, décoré de petits cubes de couleurs, rappelant ces moments précieux et faisant un petit clin d'oeil au fameux Rubik's Cube de son enfance. 

Didoodam, c'est le nom de ces chaussons et cela sonne beau comme une chanson. Ils se déclinent en une gamme de chaussons pour toute la famille, de manière à assortir ses chaussons à ceux de papa et de maman. Comme dans un conte de fée, Didoodam habille les petits petons des lutins qui font du 16 comme les pieds des géants portant du 49. 

Une merveilleuse collection à découvrir sur la page facebook de la marque :

et sur leur site : 

Pour les nouveautés, vous pouvez jetez un oeil de ce côté-ci : 

Et vous savez quoi ? Didoodam vous offre une paire de chaussons pour adultes (du 36 au 49) à l'occasion de la fête des pères ! Pour cela il suffit de faire trois petits pas de danse, jusqu'au 12 juin à minuit : 

1) aimer la page Facebook Didoodam
2) laisser un commentaire sous cet article
3) partager cet article sur Facebook en mode public 



Quand Georges peut aller se rhabiller...


Je ne sais pas si mon petit mari était jaloux mais c'est vrai qu'à chaque fois que je faisais couler mon café "What Else", je m'imaginais que c'était le beau Georges qui me le servait... Donc pour mon anniversaire, il m'a offert une capsule réutilisable. Pour titiller ma fibre écologique, probablement... 
Actuellement, je suis en mode sevrage Clooneysque et je n'ai donc pas encore assez de recul pour dire si le changement est bénéfique. Je vais donc vous donner mes premières impressions. 

Au niveau de la nature, il n'y a pas photo : adieu les capsules en aluminium (ou en plastique des pâles copies) qui même si elles étaient récupérées par Nespresso, me donnaient un petit sentiment de culpabilité. 

Au niveau du goût, il parait que je vais y gagner. Je peux acheter un petit café moulu avec amour chez le spécialiste du coin et faire le tour du monde en saveur. Sauf que pour l'instant, ce n'est pas concluant : adieu le côté crémeux du café de Georges. Et puis surtout, ce qui coule de la machine devient directement aqueux. Il parait qu'il faut que je rajoute du café et que je le tasse davantage. Je n'ai peut-être pas encore le coup de main... Dommage car ce petit gadget n'est pas bon marché. A ce prix-là, je pourrais m'acheter une machine qui mout le café et tout et tout. Sauf que dans ma cuisine rikiki, je n'ai pas la place pour un tel engin. Je vais donc tenter d'utiliser ce beau cadeau de manière optimal. Et commencer par détartrer ma cafetière !

En attendant, voici plus d'informations sur cette petite capsule réutilisable. Elle s'appelle My Coffee Star et vous pouvez découvrir le site ici : https://www.mycoffeestar.com/fr/

De son côté, mon petit mari l'a acheté chez Arômes et Volup'thé à Huy, un petit salon de dégustation que les connaisseurs de la régions apprécient. 

A suivre ! 

Les Cuistots



 Aujourd'hui, mes petits petons m'ont conduite juste devant une nouvelle et toute jolie adresse. Comme un petit rayon de soleil dans la grisaille de novembre, elle a attiré mon intention par sa douceur et par le sentiment d'harmonie qu'elle ajoute à la rue des Mineurs, entre l'Amusoir et Une gaufrette Saperlipopette. Les mêmes tons, la même simplicité et la même douceur de vivre. Je salue l'heureux et fier propriétaire des lieux, qui m'invite à prendre un café pendant que j'admire la décoration. Ma femme a fait les beaux-arts, m'explique Monsieur AK. Le bonheur des choses simples, c'est certain, est entré dans ce bistrot à mezze ! Moi j'y suis passée comme une joyeuse bourrasque d'automne, entre le train et le boulot. Mais promis, cette semaine, je m'installe à une table, et je me laisse tenter par un plat aux saveurs méditerranéennes dans ce décor nordique ! Comme c'est ouvert tous les jours jusque 19 heures et pendant le Marché de Noël jusque 21 heures, on trouvera bien un moment pour s'y retrouver !